mardi 19 août 2014

6'4 SLUGGY


6'4 x 21"1/4 x 2"3/4  Modèle sluggy

Cette planche est stratifiée en résine teintée bleu marine et blanche semi opaque. Les patchs carbone au niveau du tail lui donnent plus de flex et de nervosité, mais ont aussi pour but de renforcer un quart arrière souvent soumis aux enfoncements.


















vendredi 15 août 2014

PEBBLE 4 RUDY


5'7 x 19" 1/4 x 2" 3/8

Une petite Pebble shapée en Californie lors de mon dernier passage, pour Rudy Marechal, champion des Landes en titre et maintenant installé dans le sud de la Californie.
Merci à Valérie de Mère made surfboards à Encinitas pour les photos, l'accueil et pour le prêt de sa shaping room!!










jeudi 14 août 2014

ZUT MAGAZINE INTERVIEW


Petit interview bien sympathique sur Zut, magazine culture tendances lifestyle. Merci à Mélanie Duprat pour l'interview et l'article, et à Emilie Dubrul pour les photos.




samedi 9 août 2014

BUTTS & WAVES SURF PHOTOGRAPHY


Quelques photos bien sympa prisent par Butts & Waves de Jordan Oueslati sur sa 5'11 SWOP à Hossegor.







mardi 5 août 2014

PURPLE POTTOCK


6'2 x 21" 1/2 x 2" 3/8   Modèle Pottok

Stratifiée en résine teintée translucide violette et finition glossée, équipée du nouveau système FCS 2 sans vis, cette planche a été shapée dans un pain US blanks ultra light et glassée entièrement en S2 glass et résine isophtalique.

Le modèle Pottock, du nom de ces robustes petits chevaux sauvages basques, a été développé dans l'idée de prendre un maximum de vagues avec le moins d'effort possible, tout en gardant une bonne manoeuvrabilité. Son arrière large facilite la prise de vague et le take off, et génère aisément de la vitesse. Malgré un volume général important, son tail fin, combiné à des rails peu volumineux, lui donne une très bonne accroche dans les parties creuses de la vague et lui permet de tourner très facilement. 
Bien entendu, les côtes peuvent varier suivant le niveau et le gabarit du surfeur.
C'est une planche idéale dans des conditions petites à moyennes.

Photos d'action: David au Portugal qui avait délaissé son rabot deux semaines pour aller tester ses derniers bébés (photos Christophe Brachet).